Le bien-être féminin, un nouvel engagement pour REBORN

Après la sortie exclusive de notre nouveauté LIFE & BALANCE, nous aimerions revenir sur nos engagements et sur les volontés qui accompagnent ce développement. Et si on parlait syndrome prémenstruel ? Si on parlait du confort des femmes, d’intimité et qu’on cassait le tabou encore existant autour des règles? Les règles constituent environ 6 jours par mois pour la majorité des femmes. Elles entraînent des contraintes parfois difficiles à gérer, à exprimer, confier, témoigner et que beaucoup ignorent encore. Le syndrome prémenstruel, parlons-en ! 

Qu’est ce que le syndrome prémenstruel (SPM) ? Pourquoi le SPM est un tabou ? Quelles-sont les répercutions, les maux? Quelles solutions pour le soulager ? 

Le syndrome prémenstruel, c’est quoi plus exactement ? 

Nommé par Katharina Dorothée Kuipers Dalton, médecin, le syndrome prémenstruel correspond à tous les symptômes que ressentent un tiers des femmes quelques jours avant le début de leurs règles: fatigue, nausées, maux de tête, douleurs et gonflement de la poitrine, problèmes de peau, changements d’humeur, dépression passagère. C’est une combinaison de symptômes physiques et neuro psychiques. Les symptômes varient fortement d’un cycle à l’autre, d’une femme à l’autre et est donc difficile à traiter correctement, sur la durée. 

Pour parler science, le SPM est du à un déséquilibre entre les œstrogènes et la progestérone. Aujourd’hui, entre 80 et 90% des femmes ayant leurs menstruations seraient victimes d’un SPM. Cependant, les formes extrême du SPM sont moins courantes mais restent présentes. On peut alors parler du TDPM, trouble dysphorique prémenstruel, qui toucherait 3 à 8% des femmes. Cette variante est un SPM augmenté qui entraine des troubles de l’humeur, des soucis d’anxiété parmi d’autres symptômes. 

Selon le docteur en gynécologie Claude Jacquet : « Toutes les femmes souffrent plus ou moins de symptômes prémenstruels. Un syndrome est un ensemble de symptômes. Les femmes décrivent différents symptômes tels que des troubles du comportement, de l’énervement, un manque d’intérêt ». 

Et si on en parlait un peu plus? 

En parler davantage permettrait à un grand nombre de femmes qui souffrent de savoir identifier le SPM. Beaucoup pensent simplement souffrir de douleurs liées à leurs règles et peu iront jusqu’à traiter leur SPM. Des douleurs qui finissent par être acceptées et subites malgré la densité des maux. On identifie vite une forme de honte, de gène, qui doit cesser. Souffrir en silence n’est pas une option et pourtant l’insistant tabou sur les règles en fait presque une obligation pour la plupart des victimes. Une souffrance qui va parfois jusqu’à ma ménopause...autant vous dire que ces années de souffrance sont un supplice que l’on ne souhaite à personne.

Il est important de ne plus banaliser les symptômes liés au cycle, et de prendre conscience du SPM et des souffrances qui lui sont associées.

 En savoir un peu plus sur les symptômes du SPM...pour le traiter en conséquence 

  • Seins sensibles 
  • Ballonnements, rétention d’eau 
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Maux de tête
  • Crampes abdominales
  • Diarrhée ou constipation 
  • Douleurs dans le bas du dos 
  • Bouffées de chaleur 
  • Difficultés à dormir
  • Manque d’énergie
  • Forte fatigue 
  • Diminution de la libido 
  • Changements de l’appétit 
  • Fringales 
  • Irritabilité
  • Anxiété 
  • Difficultés à se concentrer
  • Tristesse
  • Excès de pleurs 
  • Colère 
  • Solitude
  • Dépression passagère 
  • Troubles de l’humeur 

Oui, la liste est longue...et certaines peuvent ressentir la totalité ou presque des symptômes 14 jours après l’ovulation jusqu’au début de leurs règles. Si vous ressentez des symptômes indiqués ci-dessus, voici comment identifier et appréhender votre SPM.    

Tenir un journal menstruel 

Ce journal aidera votre médecin, gynécologue, à établir le lien vers votre propre symptôme prémenstruel pour le soulager au mieux. Notez vos symptômes, les dates où vous les ressentez et les moments de la journée où ils se ressentent le plus. 

Comment gérer votre SPM ? 

  1. Mener un mode de vie sain : Pensez à adopter une meilleure alimentation, riche en vitamines, en Zinc. 
  2. Augmenter les activités sportives, faire du sport régulièrement 
  3. Réduire votre consommation en sel, alcool, caféine. 
  4. Augmenter les fibres et les liquides. 
  5. Ne négligez pas votre sommeil. 
  6. Concentrez vous sur des techniques qui diminuent votre stress et vous font du bien
  7. Optez pour des cures de compléments alimentaires pour vous accompagner, vous apporter ce qu’il faut pour combler des carences. Life & Balance possède des probiotiques et des adaptogènes qui agiront sur vos symptômes physiques et neuro psychiques.  
  8. Consultez votre médecin en cas de changements 
  9. Parlez-en autour de vous ! Demandez de l’aide en cas de SPM grave. 

Ayant conscience de la gravité de certains SPM et de l’ensemble des contraintes liées au cycle féminin, REBORN s’est mobilisée pour innover et sortir un produit unique sur le marché. Premier gummy qui accompagne l’ensemble des femmes dans ce combat. Une cure qui vous incite à penser à vous et à faire le nécessaire pour votre confort. Nos engagements sont réels et nous espérons que beaucoup de femmes se sentiront apaisées grâce à cette nouvelle cure. 

Rendez-vous sur notre Instagram @myreborn_paris pour plus d’informations sur ce nouveau produit

Commandez votre cure en avant-première : https://www.reborn.paris/collections/bien-etre-du-cycle-feminin/products/cure-reborn-life-and-balance-1-mois-1-flacon

1 commentaire

The model measure I saw Gail Dines converse, at a convention in Boston, she moved the audience to tears with her description of the problems caused by means of obscenity, and provoked chortling with her spicy observations upon pornographers themselves. Activists in the audience were newly inspired, and men at the end – many of whom had not viewed smut as a complication in advance of – queued up afterwards to guaranty their support. The mise en scene highlighted Dines’s explosive charisma and the factually that, since the expiry of Andrea Dworkin, she has risen to that most difficult and exciting of conspicuous roles: the elated’s foremost anti-pornography campaigner.

]

TerryTug 20 mars 2021

Ecrire un commentaire