Prenez-soin des super-h√©ros de votre peau ūü¶łūüŹĽ‚Äć‚ôÄÔłŹ

Prenez-soin des super-h√©ros de votre peau ūü¶łūüŹĽ‚Äć‚ôÄÔłŹ

Saviez-vous que vous √™tes un h√īte remarquable ?¬†Votre corps est un v√©ritable h√ītel √† bact√©ries, un lieu d'accueil si fabuleux qu'elles sont plus de dizaines de milliards √† le peupler. Les pores de votre peau notamment sont de v√©ritables nids de bact√©ries. Mais pas de panique, la plupart sont l√† pour votre bien ! Toutes ensemble sur votre peau, elles s'unissent telle une v√©ritable arm√©e du redoutable nom de "microbiote cutan√©". Ainsi, elles forment¬†un¬† bouclier protecteur d'exception pour vous d√©fendre contre les "m√©chantes" bact√©ries pathog√®nes en √©change d'un peu de nourriture de votre part. Gr√Ęce √† elles, dites adieu √† vos probl√®mes de peau. N'est-ce pas un deal plus que correct ? On vous explique tout.¬†

 

I. Qu'est-ce que le microbiote ?

 

a. Microbiote ou flore, un ensemble de microorganismes colonisant une zone donnée

Microbiote vient du grec -micro- qui signifie "petit" et -bio- faisant référence à la "vie". Littéralement, notre organisme est peuplé de minuscules êtres vivants : les micro-organismes. Chaque ensemble de micro-organismes peuplant un environnement donné forme un microbiote ou synonymement, une flore.

A l'instar de cultures de fleurs et même si vous n'êtes pas un bon jardinier, ces petites bêtes florissent dans différentes zones de notre corps qui sont très fertiles à leur développement. Cette prolifération massive fait qu'aujourd'hui, nous avons plus de bactéries sur nous que de cellules.

 

b. Qu'est-ce qu'un micro-organisme ?

Tout ce qui est micro se voit √† l'aide d'un microscope. Les micro-organismes sont donc des √™tres vivants si petits qu'ils sont invisibles √† l'Ňďil nu. Les bact√©ries, les virus, les champignons et les parasites sont les plus connus. Malheureusement, ils ne sont pas tr√®s bien vus car souvent associ√©s √† grand nombre de maladies. En ces temps pand√©miques, vous n'√™tes pas sans savoir que le virus¬†SARS-CoV-2 est √† l'origine du Covid 19. Abriter ces petites b√™b√™tes au quotidien sur votre corps peut donc vous sembler dangereux pour votre sant√©, mais c'est en r√©alit√© tout l'inverse !¬†

 

c. Les différents microbiotes

On l'a dit, votre perfect body est un véritable milieu de culture, divisé en différent microbiotes, selon la zone du corps occupée, tous indispensables au maintien en bonne santé.

Le plus connu de tous et le plus important est le microbiote intestinal qui abrite pas moins de 3,9 x 10^13 bactéries qui nous aident à digérer. 

En tant qu'h√īte de cette immense famille bact√©rienne, sachez que vous invit√©s raffolent √©galement d'endroit comme votre nez, votre bouche, vos yeux, vos poumons¬†et votre peau !

Pas de panique, les flores intestinales, nasales, buccales, oculaires, pulmonaires et cutanées qui vous colonisent naturellement ne sont pas pathogènes et n'engendrent pas de maladies. Elles sont profitables à votre santé et sans danger. 

Notre corps r√©unit donc tout ce petit monde o√Ļ chacun y trouve son compte, on parle alors de symbiose.

 

II. Zoom sur le microbiote cutané

 

a. Mise en évidence de la flore cutanée

Une √©tude am√©ricaine* men√©e sur 16 volontaires a d√©montr√© la pr√©sence de colonies de bact√©ries m√©ticuleusement organis√©es sur notre visage. A la mani√®re d'un adolescent qui perce ses boutons (beurk ūü§ģ), les chercheurs ont vid√© plusieurs pores de la peau du visage des volontaires et ils ont d√©couvert que les bact√©ries¬†√©taient tr√®s organis√©es dans leur r√©partition.

Un pore¬†du visage va abriter les clones d'un m√™me type de micro-organisme. A l'int√©rieur du pore d'√† c√īt√© va vivre un membre de sa famille (m√™me lign√©e) et ses clones. Il en va de m√™me pour tous les pores √† quelques centim√®tres de proximit√©. Les pores plus √©loign√©s vont contenir des familles voisines selon la m√™me r√®gle de rangement, formant un v√©ritable quartier.

Cette organisation militaire de faible diversité intra-pore fait du pore un goulot d'étranglement, empêchant toute bactérie d'entrer en concurrence avec un bactérie de sa famille ou d'une bactérie voisine en permettant une coexistence en paix nécessaire à une bonne barrière cutanée. 

 

b. Bactéries cutanées, vous les nourrissez, elles vous protègent.

Pourquoi¬†notre peau est peupl√©e de bact√©ries ?¬†Tout simplement car elle est le garde-manger¬†: s√©bum, cellules mortes, un vrai r√©gal pour ces petites affam√©es qui ont grand besoin de force pour combattre toutes les infections (rougeurs, irritations, boutons, t√Ęches). En √©change de nourriture, ces micro-organismes s'unissent pour former une barri√®re naturelle pour nous prot√©ger contre les agressions ext√©rieures et les agents pathog√®nes¬†susceptibles de conduire √† des maladies. Une association √† b√©n√©fices r√©ciproques parfaite qui a conquis des¬†milliards de bact√©ries (10^12),¬†qui sont log√©es, nourries et blanchies par votre peau.

 

c. Bactéries cutanées, leurs tactiques de protection.

Cette véritable armée déploie une stratégie unique en 3 étapes : 

1) Occuper l'espace : L'hospitalit√© et l'acceptation de l'autre ne sont pour ainsi dire pas les ma√ģtres-mots qui r√©gissent la vie des bact√©ries. Au sein d'un pore, les bact√©ries n'acceptent que celles qui leurs sont identiques. Il n'y a donc pas de place √† la diversit√©¬†ce qui complique l'arriv√©e de microbes √©trangers agressifs et c'est tant mieux ! Ce r√īle est principalement jou√© par les micro-organismes les plus faibles qui joue en d√©fense.

¬†2) Rester en parfait √©quilibre : Comme vu, les habitants de notre flore cutan√©e sont sectaires et n'acceptent pas la diversit√© lorsque celle-ci est apport√©e par des minuscules agents pathog√®nes. En revanche, ils savent que la diversit√© au sein de leur famille et de leur voisinage est indispensable. Il est primordial de conserver un √©quilibre subtil (symbiose) pour garder cette m√™me population diversifi√©e au sein de leur quartier. L'entraide est donc de mise. Nous √©voquions¬†les bact√©ries les moins fortes, qui se cachent dans les pores pour jouer leur r√īle d'occupant. Pendant ce temps, les bact√©ries les plus fortes, passent √† l'attaque pour les d√©fendre contre les germes ext√©rieurs. Un d√©s√©quilibre entre ces micro-organismes b√©n√©fiques¬†qu'il soit d√©fenseur ou attaquant (dysbiose)¬†affaiblit la barri√®re cutan√©e. Elle est alors moins r√©sistante aux agressions ext√©rieures¬†ce qui favorise des maladies comme la psoriasis, la dermatite atopique et l'acn√© et rend difficile la cicatrisation des plaie.

3) Stimuler les défenses immunitaires : Si cette armée de bactéries défenseuses et attaquantes ne suffit pas, ils appellent à la rescousse nos plus fidèles renforts endogènes : nos cellules immunitaires. Cette capacité à rapatrier les troupes immunitaires fait de notre flore cutanée un allié de taille vers une immunité renforcée. 

 

d. L'exemple de l'acné

L'acné est la maladie de peau la plus répandue dans le monde touchant 90% de la population mondiale.

Quelle est son origine ? La peau produit trop de sébum. Les bactéries de type Propionibacterium acnes - présentes naturellement sur notre peau sans l'altérer - et adeptes des fast-food se régalent de cette nourriture grasse et finissent par prendre plus de place que les autres bactéries, créant un déséquilibre cutané. Ces bactéries prolifèrent dans les pores remplis de sébum jusqu'à les obstruer et créer une inflammation. Cette dysbiose rapatrie en urgence les globules blancs anti-inflammatoires qui vont combattre cet excès bactérien par production de pus et donner naissance à ces très inesthétiques et bien connues pustules...

 

III. Vers de nouvelles stratégies de traitements des problèmes cutanés 

La relative récente découverte de la flore cutanée, enrichie chaque jour de nouvelles connaissances permet de comprendre peu à peu les mécanismes sous-jacents des problèmes de peau. 

La première façon d'agir est la prévention et la préservation. Les produits d'hygiène trop agressifs pour la peau (gel hydroalcoolique) tuent nos bonnes bactéries et créent une dysbiose. Il vaut mieux choisir des soins doux, respectueux de votre flore. 

La deuxième façon d'agir est l'action la cause du problème et non à la conséquence. Rééquilibrer le microbiote cutané en le repeuplant de bactéries défensives et attaquantes permet de recréer un bouclier solide contre les agressions extérieures. Cela s'avèrerait être une meilleure solution que de "tuer" les bactéries indésirables, au risque de faire des victimes collatérales innocentes que sont nos bonnes bactéries.

C'est de ce constat que ce sont multipliées les études sur les probiotiques, des souches bactériennes exogènes au potentiel incroyable sur la régénération et le renouvellement du microbiote altéré. Ces derniers sont apportés par l'alimentation via des aliments fermentés comme le yaourt par exemple ou par les compléments alimentaires. En combinaison avec des prébiotiques, véritable nourriture de ces petites bêtes, ils constituent un allié de taille contre la dysbiose en reconstituant la flore cutanée. 

Des d√©couvertes scientifiques √† c√īt√© desquelles les experts de l'√©quipe REBORN ne pouvez pas passer. C'est pourquoi nous avons mis au point un produit d'exception contre les probl√®mes de peau √† base de Pomewhite(R). Cette extrait de grenade blanche r√©volutionnaire est extr√™mement riche en pr√©biotiques (fibres et carbohydrates) qui sont m√©tabolis√©s par les intestins et absorb√©s pour rejoindre la circulation sanguine et finalement atteindre la peau pour nourrir le microbiote cutan√©. Cela permet de le r√©√©quilibrer en diminuant les bact√©ries Proponibacterium acne (n√©gatives) et en augmentant les bact√©ries Staphylococcus epidermis (positives). Ainsi la peau retrouve sa fonction barri√®re et se renforce. Elle devient plus r√©sistante aux infections cutan√©es : acn√©, ecz√©ma, dermatite atopique, etc.¬†

 

Vous vivez en colocation avec des centaines de milliards de minuscules petits √™tres vivants. Contre un peu de nourriture que vous produisez naturellement (s√©bum, cellules mortes), ces derniers s'engagent √† vous d√©fendre co√Ľte que co√Ľte contre les vilains ennemis pathog√®nes. Oui mais voil√†, vous mettez vos fid√®les protecteurs √† rude √©preuve chaque jour avec des produits d'hygi√®ne agressifs. Pourquoi ne pas plut√īt en prendre soin¬†en leur donnant des pr√©- et des pro- biotiques ?¬†

La meilleure solution : le Absolu+ White, pour un rééquilibrage efficace de votre microbiote cutané. 

 

*Arolyn Conwill, and al., Anatomy promotes neutral coexistence of strains in the human skin microbiome, Cell Host & Microbe, 2022, ISSN 1931-3128, https://doi.org/10.1016/j.chom.2021.12.007.
(https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1931312821005783)

 

 

Laissez un commentaire