🚻Les 5 différences entre la peau d'un homme et d'une femme

🚻Les 5 différences entre la peau d'un homme et d'une femme

Depuis toujours, hommes et femmes se distinguent sur le plan génétique, avec des chromosomes sexuels différents; sur le plan anatomique, avec des organes spécifiques et enfin sur le plan psychique. Et pourtant, ils se réunissent autour d'un même objectif beauté : une belle peau (bien que la gente féminine y accorde davantage d'importance). Mais le chemin pour atteindre la beauté cutanée est-il le même suivant le sexe ? Notre expérience quotidienne indique clairement que peau masculine et peau féminine se différencie par bien des aspects. Elles méritent donc un traitement différent.

Mais pourquoi cette différence ? Chez le bébé jusqu'à environ 15 ans, aucune distinction n'est visible : la peau est la même quelque soit le sexe. En revanche, à la puberté, la physiologie cutanée emprunte des parcours différents suivant le sexe. Cela ne peut s'expliquer que par l'augmentation des hormones sexuelles lorsque l'adolescence pointe le bout de son nez. Oestrogènes et progestérone chez la femme, androgènes dont testostérone chez les hommes jouent un rôle clé dans l'établissement des caractéristiques de la peau.

Par quels mécanismes ces molécules influencent-elles la peau et creusent-elles cette différence cutanée homme/femme ? Sont-elles les seules responsables ? On vous explique tout.

 

 

1. La peau des hommes est plus épaisse.

La testostérone est un booster de collagène d'exception. Or le collagène est réputé pour conférer à la peau ses propriétés mécaniques : épaisseur, fermeté, élasticité. C'est pourquoi ces messieurs arborent une peau 20% plus épaisse : leur épiderme, couche superficielle de la peau, atteint les 60µm d'épaisseur entre 20 et 30 ans tandis que les chiffres ne grimpent guère au-dessus de 50µm pour les demoiselles. Leur peau est également plus ferme est plus élastique que celle de mesdames. Mais la peau de ces dernières récupère bien mieux après un stress mécanique.

Avec l'âge, le stock collagénique diminue et la peau s'affine. Du côté masculin, ce désépaississement suit un rythme constant de 9% tous les 20 ans. Du côté féminin, le processus est au début plus lent, de l'ordre de 3% d'affinement tous les 20 ans. Mais lorsqu'arrive la ménopause, tout s'accélère et la peau perd de sa densité à raison de 20% tous les 20 ans.  La peau mâle reste donc plus épaisse plus longtemps.

 

2. La peau des hommes est de type grasse à problèmes.

Les hormones sexuelles mâles ciblent des récepteurs localisés au cœur des cellules de la peau. En se fixant, elles enclenchent des processus physiologiques et des voies de signalisation impliqués dans la production de sébum en multipliant le nombres de glandes sébacées ce qui dilate les pores. La sécrétion sébacée est donc hormono-dépendante, dopée par la testostérone. Ainsi, une surproduction hormonale (hyperandrogénie) se traduira par une production excessive de sébum, favorisant le développement de bactéries friandes de ce gras corporel et propices à l'acné. Ainsi, on constate que les hommes produisent 2 fois plus de sébum que les femmes. Leur peau est plus huileuse, plus grasse, plus brillante et plus sujette à l'acné et aux impuretés avec une colonisation accrue par les micro-organismes.

Si les dames sont moins exposées aux comédons et aux poussées d'acné c'est parce que les œstrogènes agissent comme des freins à la sécrétion de sébum.

Ce qui est une tare physique disgracieuse devient un avantage physique avec l'âge : les hommes souffrent moins de peau sèche quand ils deviennent adulte car le sébum vient alimenter la barrière hydrolipidique, le film protecteur de la peau qui évite son desséchement et fait bouclier face aux agressions extérieures.

 

3. La peau des hommes vieillit plus tard mais plus vite.

Pour plusieurs raisons citées précédemment, l'apparition des premiers signes de l'âge arrive plus tard chez les hommes.

Premièrement, la diminution du collagène liée à l'âge étant ralentie chez la gente masculine, le capital collagénique demeure plus important et la peau reste donc épaisse, ferme et élastique plus longtemps et donc plus lisse.

La production exacerbée de sébum permet de préserver la peau du desséchement et les études montrent que les peaux grasses rident moins facilement que les peaux sèches.

Cette amorce du vieillissement et certes tardif, mais une fois le processus enclenché, dès lors que les premières rides sont visibles, l'évolution est plus rapides que chez la femme et les rides plus creusées. Cela s'explique par une perte musculaire accrue chez le sexe mâle avec l'âge, entraînant un relâchement cutané, des yeux gonflés, des cernes et un regard fatigué.

Les rides, un phénomène plus marqué à termes chez les hommes et pourtant ce sont les femmes qui s'en préoccupent le plus.

 

4. La peau des hommes est plus sensible et irritable.

Les caractéristiques de la peau ne sont pas toutes physiologiques, bien que, par nature, la peau de l'homme est plus sujette aux rougeurs et plus facilement irritable (chez 1/3 d'entre eux) du fait d'un flux sanguin facial plus élevé.

La testostérone quant à elle stimule le cycle pilaire et donc une pilosité plus importante chez les hommes qui implique l'utilisation quotidienne d'un rasoir qui a un fort impact sur l'état de la peau. En moyenne, la partie de la gente masculine qui se rase le fait 16 000 fois au cours de sa vie ce qui n'est pas sans conséquences. La lame élimine les cellules cutanées de la couche supérieure de l'épiderme par frottement et altère le film hydrolipidique protecteur ce qui stresse la peau. Cette dernière réagit alors plus vite, s'irrite et est davantage exposée aux agressions (lotions après-rasage agressives, soleil, tabac).

Les problèmes cutanés liés au rasage sont notamment constatés chez les hommes au teint clair et à la peau jeune.

 

5. La peau des hommes et plus acide, plus pigmentée mais moins hydratée.

Les oestrogènes féminins stimulent les cellules cutanées (kératinocytes et fibroblastes) ainsi que la synthèse des différents constituants du derme (collagène, élastine, glycosaminoglycanes). La peau des femmes est donc plus hydratée que celle des hommes car elle retient mieux l'eau. Elle est plus douce, plus lisse et plus souple. 

Autres faits intéressants, la peau des hommes et plus acide et plus pigmentée mais les scientifiques peinent à expliquer les mécanismes en cause. 

 

 

La peau des hommes est épaisse, grasse, sujette aux imperfections, sensible et irritable et une fois la première ride apparue tardivement, le vieillissement s'y abat de façon foudroyante. Il est donc nécessaire de lutter au mieux contre cette peau au naturel capricieux.

Pour une peau masculine saine et lumineuse, il est important de la  nettoyer matin et soir avec un produit doux et non irritant adapté aux peaux sensibles.

Les hommes ont la peau grasse mais cela n'implique pas forcément qu'elle est bien hydratée. Une crème hydratante adaptée à sa problématique (anti-âge, sensible, acnéique) s'impose. Il faut veiller à choisir une texture légère ou gel qui ne laissera aucun film gras et à être régulier dans l'application. Pour les barbus, on n'oublie pas d'hydrater la peau dissimulée sous les poils pour éviter démangeaisons et pellicules de sécheresse.

Enfin, il faudra veiller à ne pas utiliser un rasoir émoussé. Il doit être de qualité et adapté au type de peau. Le rasage ne devra pas se faire sans lubrification avec un gel de rasage ou une mousse à raser qui protègent la peau avant le passage du rasoir. A la fin, il faut nettoyer soigneusement la lame et les autres instruments pour éviter la prolifération bactérienne. On termine par une crème apaisante pour calmer rougeurs et tiraillements. En suivant ce protocole, vous limiterez les problèmes de peau liés au rasage.

Enfin, la solution pour agir le plus en profondeur reste la nutricosmétique. Avec Absolu Pure by Reborn Paris, vous agissez sur les problèmes de peau depuis l'intérieur. La production de sébum est régulée, les pores désincrutés et la peau débarrassée de toutes ses impuretés. Protégée, rééquilibrée, renforcée et apaisée, elle est bien moins sensible et fait face sans difficulté à toutes les agressions cutanées.

 

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.