ūüíĀūüŹľ‚Äć‚ôÄÔłŹCes 5 erreurs capillaires que vous faites forc√©ment l'√©t√©

ūüíĀūüŹľ‚Äć‚ôÄÔłŹCes 5 erreurs capillaires que vous faites forc√©ment l'√©t√©

Vous vous pr√©lassez sur votre serviette de plage, les cheveux mouill√©s par l'eau sal√©e, s√©chant √† la chaleur des rayons du soleil, les pointes essuyant le sable. Pour vous, les vacances d'√©t√©¬†sont synonyme de la meilleure p√©riode de l'ann√©e, celle que vous attendez de longs mois durant...Mais votre crini√®re a-t-elle¬†vraiment h√Ęte d'√™tre en vacances ? Car elle m√™me sait que vous allez forc√©ment faire ces 5 erreurs qui peuvent lui √™tre fatales.

 

 

Erreur n¬į1 : Ne pas prot√©ger ses cheveux du soleil ou les prot√©ger avec un soin huileux

Quand votre peau est excessivement exposée au soleil, elle prend de coups de soleil. Vous n'avez jamais observé cette effet sur vos cheveux et vous en avez déduit qu'ils n'étaient pas sensibles aux UVs. Détrompez vous, votre fibre capillaire souffre aussi des effets du soleil. L'échauffement provoqué par les rayons la déshydrate et fait évaporer l'eau qui constitue le film hydrolipidique, la barrière protectrice du cheveu. Résultat, il se dessèche et casse. La vulnérabilité de votre crinière est d'autant plus accrue par l'eau salée et le chlore, un véritable cocktail tueur capillaire.

De plus, pensant bien faire, avant chaque exposition, vous enduisez vos cheveux d'huile de coco, d'avocat ou de mono√Į. Malheur ! L'huile va chauffer jusqu'√† en faire frire votre chevelure¬†! Bien loin d'√™tre un soin protecteur, vous appliquez en fait¬†un booster de cuisson. Les s√©rum huileux s'utilisent davantage en post shampoing pour nourrir la fibre en profondeur et reconstruire sa barri√®re lipidique protectrice.

La solution : Les soins solaires protecteurs dotés d'un SPF dédiés aux cheveux existent. Ils bloquent les rayons UVA et B du soleil, à l'instar d'une crème solaire cutanée classique. Certaines formules permettent même un effet "bouclier" face au sel et au chlore. Il en existe pour chaque type de chevelure afin de trouver le soin adapté qui ne plombera pas vos longueurs. Cette solution capillaire sera toute aussi sublimante et nourrissante qu'une huile, la protection en prime. L'idéal est d'en appliquer le matin puis après chaque baignade.

Prot√©gez les longueurs c'est bien, mais attention aussi au coup de soleil du cuir chevelu, qui peuvent finir par vous faire peler la peau et laisser un effet "pellicules" au niveau des racines. Le port d'un chapeau ou d'une casquette, notamment entre 11h et 17h, l√† o√Ļ le soleil tape fort sur le sommet de la t√™te est la meilleure solution pour¬†prot√©ger votre cuir chevelu de la fragilisation. Si vous n'avez pas de couvre chef,¬† vous pouvez coiffer vos cheveux vers l'arri√®re pour faire dispara√ģtre votre raie, la zone la plus vuln√©rable face au soleil.

 

Erreur n¬į2 : Attacher ses cheveux pour dormir ou lorsqu'ils sont mouill√©s

L'√©t√©, le thermom√®tre grimpe. Pour limiter les sueurs nocturnes qui vous font retourner sans cesse dans votre lit et perturbent votre sommeil, vous vous faites une tresse ou une queue de cheval. Un r√©flexe normal pour avoir moins chaud, et pourtant cela pose probl√®me. Votre cuir chevelu se retrouve √©touff√© par un manque d'a√©ration et cela cr√©√© des zones de frictions sur vos longueurs qui finissent par les ab√ģmer.

Après une baignade, vous commettez cette même erreur dans le savoir : vous attachez vos cheveux. Or, mouillés, ils sont plus mous et plus fragiles. Elastique, barrette ou autre système d'attache cassent la fibre capillaire et l'impactent de fourches irréparables.

La solution : D√©m√™lez vos cheveux toujours d√©licatement et privil√©giez toujours une chevelure totalement lib√©r√©e. A d√©faut, √©vitez les coiffures trop serr√©es, surtout lorsque vos cheveux sont mouill√©s ou lorsque vous dormez. Les accessoires agressifs qui pourraient scier votre fibres sont √† bannir. Pr√©f√©rez leur des √©lastiques en soie ou en satin qui lissent vos longueurs sans les casser plut√īt que des mati√®res comme le coton ou le polyester. De m√™me, on √©vite les barrettes coupantes au profit des pinces crabes, qui enveloppent sans casser.

 

Erreur n¬į3 : D√©colorer ses cheveux avant les vacances ou mal choisir sa coloration

Quoi de mieux que d'arborer un magnifique blond californien, style surfeuse pour l'√©t√© ? Fausse bonne id√©e, surtout 2 semaines avant de partir en vacances au soleil. Le combo fatal soleil + chlore + sel va vite vous faire regretter votre d√©coloration. Car ce n'est pas un sublime et lumineux blond que vous allez arborer au bout de quelques jours d'exposition, mais une chevelure par√©es de reflets verd√Ętres ou roux. De plus, l'√©claircissement capillaire, que ce soit en salon de coiffure ou √† la maison avec des sprays √©claircissants fragilisent la fibre en l'ass√©chant et en la rendant plus poreuse. Votre vir√©e ensoleill√©e peut vite virer au drame, alors mieux vaut √©viter.

La solution : Pendant vos vacances, armez vous de patience : le soleil va naturellement blondir vos cheveux, en particulier si vous partez à la mer. L'essentiel et de les protéger au maximum avec une protection solaire capillaire. Et si vraiment l'envie d'illuminer votre chevelure en lui faisant gagner quelques teintes plus claires est trop grande, il existe des soins éclaircissant doux et progressifs à la camomille à étaler, en plus d'une protection, sur vos longueurs pendant que vous prenez votre bain de soleil. Mais rappelez vous, mieux vaut des cheveux foncés éclatants de santé que des cheveux blonds ternes et fragilisés.

De m√™me, si vous √™tes plut√īt coloration que d√©coloration et que vous souhaitez une couleur impeccable avant l'√©t√©, mieux vaut¬† bien la choisir. En effet, retenez vous de craquer pour des cuivr√©s et des nuances qui contiennent du rouge ou du violine. Ces teintes sont tr√®s fragiles et perdent tr√®s vite en intensit√© avec le soleil, le mer et la piscine. Il vaut mieux s'orienter vers des reflets doux dor√©s ou blonds v√©nitiens.

La solution : Pour préserver votre couleur, choisissez un shampoing solaire spécifique pour cheveux colorés. Ce type de produit est formulé avec des agents anti affadissement et des antioxydants qui permettent une meilleure tenue des pigments.

 

Erreur n¬į4 : Oublier le shampoing du soir

Toute la journée, vos cheveux ont baigné dans l'eau chlorée, dans l'eau de mer, dans les produits solaires et aussi un peu dans le sable. Les rincer à l'eau claire ne suffira pas à enlever tous ces résidus incrustés. Et toute la nuit, votre crinière va absorber le sel, le chlore et la pollution de l'eau et de l'air à laquelle elle a été exposée la journée. De quoi la ternir et la dessécher.

La solution : Même si les shampoings quotidiens ne sont pas conseillés le reste de l'année, l'été ils sont fortement recommandés chaque soir. Il faut opter pour une formule spéciale été aux actifs renforcés pour hydrater et nourrir en profondeur vos cheveux soumis à des conditions extrêmes tout en les débarrassant des impuretés de la journée du cuir chevelu vers les pointes. L'idéal est de compléter la routine capillaire par un après-shampoing. Cela va permettre de les démêler facilement sans les casser lorsqu'ils sont mouillés et d'enlever en les faisant glisser délicatement les éventuelles traces de résidus restantes. Enfin, pour finir en beauté et continuer le processus de réparation et de protection, appliquez un masque capillaire à la formule adaptée à la période estivale et laissez le poser au moins une heure, encore mieux, toute la nuit. Si vous êtes à la recherche de solutions naturelles, remplacez votre après-shampoing par de la gelée d'aloe vera sur les longueurs pour les gorger d'eau et substituez ce masque nocturne par de l'huile de coco.

   

Erreur n¬į5 : Utiliser des outils chauffants et des produits coiffants

Vos cheveux crament déjà toute la journée l'été, vous n'allez tout de même pas leur asséner un coup fatal avec un sèche-cheveux, un lisseur ou un boucleur ? Pire, n'allez pas les dompter avec des coiffants aux textures lourdes ont tendance à plomber votre chevelure, comme les crèmes définissantes ou sérums anti frisottis.

La solution : Laissez vos cheveux sécher naturellement. La température extérieure va accélérer le processus si bien que vous ne verrez même plus l'utilité du sèche-cheveux. Le rendu sera légèrement sauvage, pour une beauté au naturel ! Si vous êtes adepte d'une mise en forme disciplinée et qu'au moindre coup de vent vos cheveux vous échappent, la meilleure solution reste l'utilisation de sprays et eaux coiffants, beaucoup plus aériens. Ils se vaporisent à 20 cm de la tête une fois la coiffure mise en place pour un résultat des plus naturels.

 

Nous sommes certains que vous avez déjà fait l'une de ces 5 erreurs. Pour rattraper le coup, n'hésitez pas à faire une cure de compléments alimentaires post-vacances avec Hair & Nails, notre reconstructeur capillaire et Absolu+ Hair notre sublimateur capillaire. Deux produits ultra-complémentaires pour une révolution capillaire !

Partager:

Laissez un commentaire