🧐Connaissez vous vraiment votre type de peau ?

🧐Connaissez vous vraiment votre type de peau ?

Les mystères de votre peau... Une simple enveloppe corporelle ? Ou plutôt une multicouche protectrice à la complexité farfelue ? Peau grasse ? Sèche ? Mixte ? Normale ? Vous ne savez plus comment interpréter les signaux de votre peau ! On vous apprend à mieux la connaître pour subvenir de façon optimale à ses besoins avec des soins adaptés. Vous reconnaissez vous dans les types de peau décrits ci-dessous ? N'hésitez pas à nous l'écrire en commentaires et nous vous conseillerons le produit parfait.

 

 

I. La Peau NORMALE, la grande jalousée.

Considérez que votre peau est normale lorsqu'elle est équilibrée. A savoir ni trop grasse ni trop sèche. Vous trouvez votre nez, votre front ou votre menton légèrement luisant en milieu de journée ? Pas d'inquiétude, cela ne vous écarte en rien de la normalité cutanée tant que cela n'est pas excessif. 

La barrière cutanée protectrice, constituée d'un mélange d'eau et de lipides est intacte : la peau est protégée contre les agressions extérieures et contre les pertes d'eau. La sensibilité ? A d'autres, elle est ultra-résistante et fait face à tous les problèmes de peau : aucune imperfections à l'horizon. Un taux d'hydratation à en faire pâlir une bouteille d'eau !

Correctement irriguée par des vaisseaux sanguins qui apportent nutriments et oxygène, votre peau jouit d'une pleine santé. D'un aspect translucide et frais, elle laisse transparaître une couleur rosée et uniforme, reflet d'une bonne circulation sanguine. 

Vous pouvez la toucher : elle est douce, lisse et veloutée. 

Le bonheur d'une peau belle et radieuse ! 

 

II. La Peau GRASSE, la poisseuse.

Pas de chance pour votre peau, elle subit la folie des glandes sébacées qui s'excitent dans tous les sens et surproduisent du sébum. Ce phénomène s'appelle une séborrhée.

Le bouclier hydrolipidique à la surface de votre peau vit un déséquilibre. Les graisses en excès viennent obstruer les pores, les privant de respiration. Ces derniers se défendant, ils se dilatent pour retrouver leur souffle et deviennent visibles. Résultat ? Votre grain de peau est irrégulier  et épais. Le terrain est propice au développement de bactéries en tout genre conduisant à des comédons comme les papules (petits boutons sans points blancs ou noirs visibles) et les pustules (boutons de taille moyenne avec un point blanc ou noir visible au centre). Votre peau est rouge, enflammée, vous êtes sujet-te à l'acné.

Elle peut même paraître comme gonflée et épaissie, si bien que les vaisseaux sanguins peuvent être imperceptibles découlant vers un teint pâle. Vous brillez de mille feux ! Mais ce n'est pas un compliment ! Votre peau suinte le sébum et la lumière s'y reflète mieux, vous luisez et ce n'est pas signe d'une peau équilibrée !

Vous vous dites : Mais que diable ai-je fais pour mériter ça ? Plusieurs facteurs expliquent une surproduction de sébum.

Premièrement, l'héritage génétique. Merci Maman, Merci Papa. Vous ne pouvez rien contre l'hérédité, mais peut-être que d'autre facteurs ci-dessous aggravent votre cas et sont évitables ? 

Deuxièmement, les changements hormonaux. Eh oui ! C'est bien connu, à la puberté, les hormones titillent vos glandes sébacées et c'est la fête du gras et des comédons sur votre épiderme. Là aussi, à part vous armer de patience, pas grand chose à faire...

Troisièmement, le stress. Lui aussi adore se jouer de vos petits sacs de sébum pour un relargage maximal. Méditation, yoga, compléments alimentaires anti-stress (Psst le Life & Balance), on tente tout et on se détend. 

Quatrièmement, la prise de médicament. On vous conseille de discuter avec votre médecin si vous êtes sous traitement médicamenteux et sujet-te à la peau grasse. Une alternative thérapeutique existe peut-être avec des conséquences moindre sur votre bien-être cutané. 

Cinquièmement, les cosmétiques comédogènes. La solution reste de miser sur la beauté naturelle. Car les cosmétiques camouflent mais agressent votre peau qui réagit en sécrétant du sébum pour se défendre, ce qui n'arrange rien à votre affaire.

Si vous reconnaissez votre fidèle enveloppe dans cette description, alors vous devez absolument éviter tout soin qui décape la peau. Vous n'allez pas désincruster les pores mais les remplir de sébum ! L'inverse de ce que vous souhaitez. Optez pour une lotion tonique pour le nettoyage et complétez avec une crème hydratante suffisamment légère pour être absorbée par les parties les plus grasses sans obstruer les pores tout en étant en mesure de maintenir les niveaux d'hydratation de la peau.

 

III. La Peau SECHE, l'affamée de gras.

 Votre peau est "sèche". Mais qu'est-ce que cela signifie ? Tout simplement qu'elle produit moins de sébum qu'une peau normale. 

Cette carence lipidique nuit à l'intégrité du film protecteur à la surface de la peau, qui est constitué en partie de lipides issus des glandes sébacées. La peau n'est donc plus correctement séparée du milieu extérieur : elle subit des agressions et n'arrive plus à retenir l'eau contenue dans ses couches profondes qui la maintien hydratée : elle se dessèche.

La peau perd déjà de l'eau en permanence via la transpiration, cette perte d'eau active, plus communément appelée sueur, qui s'écoule sous l'effet de la chaleur, du stress ou de l'activité physique. Elle évacue également naturellement de l'eau de façon passive à hauteur d'1/2 d'eau par jour. Ajoutez à ces phénomènes de déshydratation des carences en facteurs naturels d'hydratation et leur pouvoir de rétention d'eau (urée, acides aminés, acide lactique). Additionnez-y un soupçon de carence en lipides épidermiques qui assurent la fonction barrière de la peau (acides gras, céramides cholestérol) et vous avez le parfait cocktail d'une peau sèche !

Et le problème ne s'arrange pas avec l'âge, et de surcroît, encore moins si vous êtes une femme. Dure vie !

Mais quel est la gravité de cette sécheresse si vous en souffrez ? Ecoutez votre peau.

Elle est rugueuse, rêche, terne, faiblement élastique avec des pores peu visibles et tiraille ? Elle est sèche.

En plus de tous les défauts précédemment cités, vous subissez une desquamation légère en plaque (perte de peau) et ça vous démange ? Elle est très sèche.

On passe un cap : vous faites face à des rougeurs et gerçures avec tendance aux rhagades (plaie linéaire inflammée) et les sensations de démangeaisons deviennent plus fréquentes  ? Elle est extrêmement sèche.

La description colle avec votre cas ? Nous vous conseillons un cheat-meal pour votre peau ! Une crème nourrissante riche en émollients gras pour régénérer le film hydrolipidique qui protège votre peau. Pour qu'elle soit protégée des agressions et de la déshydratation ! Avant cela, vous pouvez nettoyer votre visage avec une lotion tonique sans alcool,un gel nettoyant doux ou tout simplement un spray d'eau thermale ou minérale. L'essentiel étant de ne pas endommager la barrière protectrice de votre peau qui a déjà du mal à produire du sébum. Enfin, on vous conseil un petit gommage hebdomadaire pour éliminer les cellules mortes en surface et favoriser le renouvellement cellulaire.

 

IV. La Peau MIXTE, l'indécise.

Sur votre visage, 2 teams s'affrontent : La Team Poisseuse et la Team Affamée de gras. Elles se sont livrés une bataille sans merci qui s'est soldée par une division des territoires. La zone T (front, nez, menton), dites "Zone Grasse" doit chaque jour faire face aux pores dilatés et aux impuretés et ne peut s'empêcher de luire jusqu'à éblouir le monde. Vos glandes sébacées ne respectent pas l'équité et sont plus généreuse en sébum avec cette partie de votre visage. Les joues, dites "Zone Sèche", quant à elles se retrouvent démunies et tiraillées, menant une vie terne. 

 Cette dualité caractérise votre peau ? Optez pour deux crèmes différentes : une crème hydratante non grasse pour la zone T et une texture plus riche pour les joues. Et parce qu'il est difficile de séparer les zones pour le nettoyage de la peau, mieux vaut le limiter à une fois par jour seulement, le soir. Evidemment, les produits décapants ou agressifs sont à éviter. 

 

Que votre peau soit normale, grasse, sèche ou mixte, il existe forcément des solutions pour réguler votre production de sébum. Vous pouvez agir à la cause des dérèglements de la production de sébum avec des compléments alimentaires équilibrateurs émotionnels et hormonaux (Life & Balance). Vous pouvez agir sur le métabolisme des acides gras en le régulant à la hausse ou à la baisse. Par exemple, nos gummies Gold & Glow ont le pouvoir de s'adapter à votre type de peau, grasse ou sèche, et vont réguler respectivement à la baisse ou à la hausse la production de lipides épidermiques. Ajoutez nos compléments alimentaires d'exceptions à votre routine cosmétique quotidienne pour un effet In & Out catalyseur de bienfaits.

 

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.