Reborn
Hyperpigmentation : comment venir à bout des tâches brunes ?

Hyperpigmentation : comment venir à bout des tâches brunes ?

Les tâches brunes viennent obscurcir un teint que vous souhaitiez lumineux, éclatant et harmonieux. Ces zones d'hyperpigmentation, essentiellement localisées sur votre visage, votre décolleté, vos mains, vos épaules et vos bras sont un obstacle à l'objectif d'uniformité cutanée que vous vous étiez fixé. Elles trahissent votre âge et votre goût poussé pour les bains de soleil. Mieux les comprendre pour mieux s'en débarrasser, c'est ce que nous vous proposons dans cet article.

 

 

I. Les tâches brunes qu'est-ce que c'est ?

Les tâches brunes sont des petites zones de peau hyperpigmentées qui vont du marron clair au marron foncé. Elles peuvent être ovales, rondes ou plates et de taille variable. Elles se situent essentiellement au niveau des parties du corps exposées au soleil : visage, dos des mains, épaules, ...

Aussi appelées tâches de vieillesse (bien que pas directement liées à l'âge), tâches de soleil ou lentigo, ces défauts pigmentaires sont à différencier des grains de beauté. En effet ces derniers se développent sur tout le corps et ils arrivent qu'ils forment des kératoses séborrhéiques, à savoir des lésions de la peau qui ressemblent à une verrue foncée. Egalement, il ne faut pas le confondre avec un mélanome, qui se développe aussi sur le visage et sur le cou. Seul un dermatologue pourra, grâce à une biopsie, s'assurer que vos tâches pigmentaires sont bien bégnines et sans danger.

  

II. L'origine des tâches brunes

Votre peau arbore de disgracieuses imperfections pigmentaires.  Pour comprendre pourquoi, il faut remonter au pigment responsable de la couleur de la peau : la mélanine. Du grec melanos qui signifie noir, cette molécule est sécrétée dans l'épiderme par les mélanocytes. Elle teinte notre peau et sa concentration définie sa couleur. Bien plus encore, la production de mélanine est un mécanisme de défense de la peau. Quand les rayons UVs du soleil effleurent notre peau, cela déclenche un signal d'agression qui pousse les mélanocytes à sécréter davantage de mélanine, cette dernière ayant le pouvoir d'absorber les UVs. Il en résulte un hâle progressif que vous adulez : le bronzage. Bien plus qu'esthétique, ce dernier s'avère être la manifestation d'un mécanisme de protection naturelle.

Après des années d'expositions prolongées au soleil, généralement chez les personnes de plus de 40 ans, les cellules pigmentaires se dérèglent et sur-réagissent : elles sécrètent un excès de mélanine qui va se concentrer sur certaines zones de la peau pour la pigmenter davantage.

 Bien sûr, les plus jeunes s'exposant intensément aux UVs solaires ou artificiels peuvent subir prématurément ce phénomène.

Gare aux coups de soleil également ! Ils sont le facteur majeur d'apparition des tâches brunes, notamment au niveau des épaules.

Il existe également l'hyperpigmentation inflammatoire (HPI). Après une lésion ou une inflammation, la peau se décolore puis s'assombrit après la guérison de la plaie. Ce type d'hyperpigmentation est notamment fréquent chez les personnes à la peau acnéique

Pollution et troubles hormonaux (masque de grossesse) peuvent aussi perturber la synthèse normale de la mélanine et créer des problèmes pigmentaires.

Evidemment, certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de développer des tâches brunes : ce sont les personnes à la peau claire qui remportent le prix des personnes les plus à risque. Cela ne signifie pas pour autant que les peaux les plus foncées ne sont pas épargnées.

  

III. Comment venir à bout des tâches brunes

Les tâches de vieillesse ne sont pas dangereuses, en conséquent, un traitement n'est pas nécessaire, sauf pour des raisons esthétiques, afin de les rendre moins visibles.

 

PREVENTION

Reborn Paris prône la démarche préventive pour la garantie d'une beauté prolongée. Ainsi, vous pouvez d'ores et déjà agir pour vous préserver de ces vilaines tâches.

Une exposition raisonnable au soleil semble être la première marche vers l'uniformité long terme du teint. Il est préférable d'éviter le créneau horaire de malheur pour votre peau, le fameux 12h-16h. Recherchez l'ombre pour atteindre la luminosité éclatante d'une peau sans tâche. Sur les zones non protégées, c'est crème solaire imposée, toutes les 2h et après chaque baignade.

Votre routine beauté peut aussi intégrer crème et/ou sérum anti-tâche le jour ainsi que des lotions de peeling pour favoriser le renouvellement cellulaire et donc l'élimination des cellules pigmentées.

Une protection solaire depuis l'intérieur avec la nutricosmétique peut également prévenir l'apparition des tâches. Découvrez par exemple notre Absolu Solar.

  

COSMETIQUES

Par définition, les cosmétiques vont agir depuis l'extérieur sur les couches superficielles de l'épiderme. Les produits à indication anti tâches vont donc aider à estomper l'hyperpigmentation mais ne vont pas la faire disparaître.

Ces cosmétiques renferment des actifs :

- exfoliants : ce sont pas exemple des acides de fruits : AHA, acide salicylique, acide glycolique, acide a-hydroxy. Ils vont pousser le processus de desquamation de la peau pour l'aider à se régénérer et lui redonner de l'éclat.

 - antioxydants (vitamine C) : ils vont protéger la peau contre le stress oxydatif causé par les UVs et qui peut être à l'origine d'un dérèglement de la synthèse de la mélanine.

- éclaircissants/dépigmentants (arbutine, L-niacide, acide kojique, glabridine, acide rétinoïque): ils vont atténuer l'intensité de la pigmentation en réduisant la production de mélanine.

Les cosmétiques sont essentiels dans le traitement des tâches et doivent être utilisés à tout les stades : en prévention, en traitement, en complément d'un traitement esthétique. Leur avantage est qu'ils sont disponibles en vente libre, sans ordonnance.

Les dermatologues peuvent également vous proposer toute une palette de traitements médicaux

 

MEDICAMENTS TOPIQUES

  • L'hydroquinone : 

Cette molécule a été découverte par le scientifique allemand Oettel qui a remarqué que le pelage des chats noirs s'éclaircissait lorsqu'on ajoutait quelques gouttes d'hydroquinone dans leur bol d'eau. Depuis 1961, elle est utilisée dans les traitements dépigmentants, uniquement administrable sous contrôle médical. Elle est indiquée notamment en cas de mélasma et d'hyperpigmentation post-inflammatoire. Il s'agit d'un actif puissant avec effets secondaires : allergies, irritations, démangeaisons et sécheresse cutanée accompagnent souvent son application. Son efficacité seule n'est pas spectaculaire.

 

  • Le trio de Kligman :

Cette association de 3 composants à la synergie unique développée par le Dr Albert Kligman détient un pouvoir de dépigmentation ciblé sur les différentes étapes du cycle de la mélanine

1. Hydroquinone : Elle éclaircit peau en réduisant la production de mélanine.

 2. Hydrocortisone : Son action anti-inflammatoire limite la réponse immunitaire de la peau et augmente son seuil de tolérance aux traitements.

3. Acide rétinoïque : Il accélère le renouvellement cellulaire de la peau pour éliminer plus rapidement les cellules hyperpigmentées.

La encore la puissance des actifs peut stresser la peau et entraîner irritations et rougeurs.

  

LUMIERE PULSEE

L'Intensive Pulsed Light (IPL) est une lampe flash qui libère un faisceau de photons qui cible les mélanocytes et la mélanine au niveau intracellulaire. Elle provoque une inflammation qui induit le renouvellement de la peau et élimine la mélanine pour traiter les tâches de vieillesse tout en préservant les tissus avoisinant. Elle booste l'éclat du teint et améliore la texture cutanée. Malheureusement, elle est possible uniquement sur peau claire, le risque de brûlures étant trop élevé sur peau foncée. Brûlures en cas de surdosage et rare cicatrices peuvent être consécutives de ce traitement lumineux.

Des rougeurs et des croûtes peuvent apparaître par la suite. Il vaut mieux éviter l'exposition solaire post-traitement afin d'éviter l'hyperpigmentation inflammatoire.

 

LASER

Le laser cible spécifiquement le mélanosome, le réservoir de mélanine dans les cellules de la peau. Par un effet photo-acoustique et mécanique, avec peu d'émission de chaleur il fragmente le pigment de mélanine pour estomper les tâches. Il s'agit de la technique la plus efficace de par son ciblage précis. Elle reste cependant chère et peu répandue. 8 à 10 jours après le traitement, les tâches sont un peu plus foncées et des petites croûtes se forment et disparaîtront en moyenne sous une semaine. Il existe un risque exceptionnel en cas de surdosage de brûlures, de tâches brunes plus foncées ou taches blanches et des cicatrices.

 

PEELING

Le peeling consiste à appliquer une substance chimique acide sur la peau afin d'induire un processus de desquamation et d'entraîner l'élimination contrôlée des couches superficielles de l'épiderme. Il stimule le renouvellement cellulaire, pour régénérer la peau et pour un effet peau neuve. Il permet d'améliorer certains troubles pathologiques ou esthétiques comme les tâches avec une amélioration générale de l'uniformité du teint.

Les molécules utilisées sont souvent des acides de fruits : trichloroacétique TACA, acide glycolique ou Alpha-Hydroxy-Acides. Ils réduisent l'adhérence des cellules cutanées à la surface de la peau ce qui provoque la desquamation. S'ensuit une irritation de 1 ou 2 jours avant l'obtention de l'effet escompté.

Le surdosage augmente le risque de brûlures, de troubles pigmentaires et de cicatrices.

La phase d'inflammation cicatricielle dure 1 mois, période au cours de laquelle l'exposition solaire est fortement déconseillée du fait d'un risque de rebond pigmentaire (HPI), notamment sur les peaux les plus foncées.

 

CRYOTHERAPIE

La cryothérapie repose sur la même technique que celle utilisée pour brûler les verrues. De l'azote liquide liquide à -160°C est appliqué sur les zones hyperpigmentées et engendre une destruction des cellules par brûlure thermique et une exfoliation subconséquente. Cette technique bien que répandue reste réservée aux tâches superficielles et isolées. Elle est efficace est peu chère. Cependant, la sensation de brûlure ressentie la rend quelque peu douloureuse. Peaux sensibles s'abstenir ! L'inconvénient reste un risque élevé de brûlures profondes ou superficielles et de cicatrices. Post traitement, des croûtes se forment pour 1 à 3 semaines sur les zones traitées. Des tâches blanches irréversibles peuvent apparaître à la place des tâches brunes. Cette solution est elle aussi déconseillée sur peaux mates, tout comme l'exposition au soleil.

 

COMPLEMENT ALIMENTAIRE ABSOLU+ WHITE

Et si on vous dit qu'il existe une solution naturelle, sans risque, sans marque, adaptée à tous les types de peaux et qui ne restreint pas votre exposition au soleil ? Les comprimés à croquer Absolu+ White renferment un extrait de grenade blanche aux effets anti tâches cliniquement démontrés : Pomewhite(R). En régulant de -36.9% l'activité de la tyrosinase - l'enzyme qui transforme la tyrosine en mélanine - cet extrait végétal cultivé en région méditéranéenne parvient à estomper les tâches pigmentaires durablement et efficacement tout en préservant la peau de nouvelles hyperpigmentations.

 

Vos hyperpigmentations font tâches sur votre teint ? Votre fanatisme pour le soleil a eu raison de l'uniformité de votre teint ? Pas de panique, il existe des remèdes préventifs et curatifs : cosmétiques, médicaments topiques, lumière pulsée, lasers, cryothérapie, peeling, compléments alimentaires. On retiendra que la dernière option ne présente aucun inconvénients contrairement aux autres : efficaces, naturels, sans risque, adaptés à tous les types de peaux et non contraignants, nos comprimés à croquer anti tâches pigmentaires sauront ravir votre peau.

Laissez un commentaire